Télécharger vos documents romantiques offerts

Le big data va-t-il à l’encontre du romantisme ?



Toute intrigue romantique qu’elle soit écrite ou filmée possède une scène clef, celle de la rencontre entre les protagonistes. Elle peut être fortuite pour renforcer l’effet comique ou bien longuement romancée pour jouer sur la corde romantique. Le fait est, que la première rencontre, celle du coup de foudre est la base de ce type d’histoires. Dans la vraie vie, beaucoup de couples aiment raconter leur première rencontre. Mais qu’en est-il quand cette rencontre a eu lieu à la suite d’une inscription sur un site ou une application de rencontres ? Le nombre d’applis et de sites explosent. Alors finalement, est-ce que finalement le big data ne serait-il pas en train de tuer le romantisme ? C’est une question qui mérite d’être posée.

Le big data réduit le hasard

Il existe deux types de sites ou applications de rencontre : celles où l’on juge principalement sur le physique, on peut alors faire défiler les profils et choisir, et celles où une intelligence artificielle présélectionne des profils qui pourraient convenir. C’est cette deuxième catégorie qui nous intéresse. Comme le rappelle le site 1&1 IONOS, le big data est l’ensemble de données gigantesques récoltées en ligne. Les sites de rencontres utilisent ces data renseignées par les clients et grâce un algorithme tentent de rapprocher des personnes qui se ressemblent et pourraient dès lors s’apprécier. On perd donc ici un peu de la surprise du fameux premier rendez-vous, pourtant le big data ne va pas forcément à l’encontre du romantisme.

Sortir du prisme du premier rendez-vous

En utilisant des applications ou des sites de rencontres, le big data sert de première marche. Si le premier rendez-vous peut sembler « informatisé », laissant peu de place au hasard, il ne faut pas oublier que, ce qui va se passer durant ce rendez-vous ne dépendra pas du big data. Mieux, ce qu’il va se passer après l’est encore moins. Il faut donc sortir du prisme du premier rendez-vous et voir ces possibles relations dans leur globalité. L’influence des applications ou des sites de rencontres s’arrêtent à la rencontre, au premier rendez-vous, le reste vous appartient et c’est important de le rappeler. Rien ne vous empêche d’être romantique par la suite.

Le vrai rôle du big data dans les relations amoureuses

Il ne faut pas prendre l’arrivée du big data dans les histoires de cœur comme un recul du romantisme. Il faut aussi chercher à comprendre le rôle des algorithmes et des sites de rencontres. Une personne qui cherche une relation ne va pas choisir ces sites ou ces applis comme première solution. Mais cette personne sait que ces moyens technologiques existent et qu’en cas de besoin, elle pourra les utiliser. C’est quelque part rassurant et c’est peut être bien là le rôle que joue le big data dans nos relations. Au-delà de l’avancée technologique, c’est surtout un moyen de rassurer, de s’enlever une certaine pression. « Si je n’arrive pas à trouver, il y aura toujours les sites et les applis ». Est-ce que cela perd un peu de romantisme ? Peut-être. Mais ce qui est certain, c’est que la technologie permet de ne pas faire de la quête amoureuse un poids insurmontable et c’est certainement là sa première qualité !



Nous vous aimons !! Merci de partager et Liker pour nous encourager !

Vos réactions : Laisser un commentaire

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Article suivant
Article plus récent
Article précédent
Article plus ancien